Exclusive Content:

4 astuces simples pour bien choisir ses chaussures de running

Choisir sa « paire de chaussures de running » est souvent un choix difficile pour beaucoup d’entre nous, notamment à cause du nombre de modèles disponibles et du matraquage commercial des marques. Comment s’y retrouver ? Voici quelques conseils simples pour ne pas se tromper…

Lire aussi : Les chaussures orthopédiques contre la douleur de l’avant-pied

1. N’achetez jamais sans essayer

Choisir une paire sans prendre le temps de l’essayer ? ne le faites jamais ! c’est la règle de base. A moins, bien sûr, de racheter exactement le même modèle (dans la même pointure), que celui que vous venez d’user. Sinon, vous devez prendre le temps de chausser vos futures runnings afin de savoir si, oui ou non, vous êtes à l’aise avec et donc prêt(e) à les utiliser pour vos prochaines séances.

2. Achetez vos chaussures de running en fin d’après midi

Lorsque vous courez, sous l’effet cumulé des réactions chimiques et de la chaleur dégagée par votre organisme, votre pied va grossir et prendre facilement une demi-pointure supplémentaire. Lorsque vous allez acheter une paire de running, il est très difficile de reproduire exactement cet effet-là.

Néanmoins, vous pouvez vous en rapprocher en vous rendant à votre magasin en soirée. Durant, toute la journée, vos pieds auront subi de nombreuses contraintes : posture debout, marche, chaleur et compression dans les chaussures de travail plusieurs heures.

Et lorsque la soirée arrive, votre pied est fatigué, ressent les moindres tracas (sensation du pied qui frotte contre la chaussure), votre pied se rapproche des sensations et de sa ‘morphologie sportive’. Autrement dit, si vous achetez vos chaussures de running en début de soirée, vers 17 heures / 18 heures, c’est le meilleur moment pour le faire.

2. Prenez une taille au-dessus

Ce conseil-là découle du précédent. Maintenant que vous savez que votre pied va grossir pendant vos entraînements ou vos compétitions, il devient impératif de prendre au moins une demi-pointure supplémentaire par rapport à votre pointure de ville (ou de repos).

C’est d’autant plus vrai si vous aimez les longues distances comme le marathon. Également, si vous courez dans des conditions climatiques extrêmement difficiles, le désert marocain ou des températures supérieures à 30 degrés en sont des bons exemples, vos pieds grossiront alors plus vite.

3. Connaître le type de votre foulée

Il est nécessaire de tenir compte de sa foulée lors du choix de sa chaussure de running.

Type-Foulee
Pour définir votre type de foulée, vous devez observer l’usure des semelles de vos vieilles paires de chaussures de course à pied :

4. Sur quel terrain vous allez courir ?

Pour une pratique sur terrain dur type route, privilégier des chaussures avec un bon amorti qui absorbent les chocs. On insistera sur l’atout de résistance de la chaussure, qui s’usera plus rapidement sur ce type de surface.

Pour une pratique sur terrain souple type chemin stabilisé ou sous-bois il faut favoriser les paires assurant le maintien optimal et la sécurité du pied. Sentiers de nature et errains plus ou moins accidentés.

Pour une pratique sur sentiers de nature et terrains plus ou moins accidentés l’accroche de la chaussure au sol est importante. Il faut donc être attentif à la semelle extérieure de la chaussure qui proposera des crampons améliorant l’adhérence au sol.

La solidité de la paire et son degré de protection du pied seront aussi déterminant. Ici on pourra opter pour une chaussure de trail homme ou femme.

Latest

Auto-rééducation de la capsulite rétractile de l’épaule

La capsulite rétractile de l'épaule « épaule gelée »...

La raideur de l’épaule : Qu’est-ce qu’une épaule raide ?

La diagnostic de la raideur de l'épaule est exclusivement...

Quand indiquer une prothèse totale de hanche ou de genou ?

C'est une question souvent posée par les patients comme...

Hydroxychloroquine contre le Covid-19 : précisions du Pr. Eric Chabrière

Eric Chabrière, professeur à l'Institut des maladies infectieuses de...

Newsletter

spot_img

Don't miss

Précaution d’usage des PRP (plasma riche en plaquettes)

Aucune contre-indication médicale absolue n’est associée à l’usage des...

Comment soigner une fasciite plantaire ou épine calcanéenne

L’épine calcanéenne, « épine de Lenoir », ou bien...

Traitement du pied bot varus équin par la méthode fonctionnelle

Le traitement du pied bot varus équin était classiquement...

Troubles de la démarche chez l’enfant

Les déformations des membres inférieurs chez les enfants constituent...

Suturer une plaie : méthodes et délai de retrait des points de suture

Suturer une plaie au fil est la méthode la...
RÉDACTION
RÉDACTION
Notre équipe met la prévention et l’information au cœur de sa ligne éditoriale afin d’aider les internautes à devenir acteurs de leur santé. Si vous voulez contribuer au site veuillez nous contacter.

Fracture trochantérienne : clou fémoral proximal (PFN) étape par étape

On peut traiter par cette technique toutes les fractures proximales du fémur qui intéressent le massif trochantérien, ainsi que les fractures sous trochantériennes et...

Qu’est-ce qu’une polyarthrite rhumatoïde ?

La polyarthrite rhumatoïde (PR) fait partie de la famille des «rhumatismes inflammatoires chroniques» ou «RIC». Elle se manifeste par des poussées douloureuses et des...

L’électromyogramme ou EMG : principe diagnostic et intérêts

L'électromyogramme (EMG) est un examen médical complémentaire utilisant les courants électriques pour étudier la fonction des nerfs et des muscles. Il sert à détecter...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici