Exclusive Content:

Ablation du plâtre : pourquoi la scie à plâtre fait peur ?

Le plâtre médical ou la résine sont des matériaux utilisés souvent en orthopédie et en traumatologie afin d’immobiliser les fractures ou bien protéger un membre après un traitement chirurgical. Son ablation signe l’arrêt du traitement ou l’apparition de complications (compression).

Une fois que la consolidation osseuse est acquise, votre médecin utilise une scie électrique pour enlever votre appareillage plâtré. Un moment parfois effrayant et anxieux pour certains patients, surtout pour les enfants.

Comment fonctionne la scie à plâtre ?

La scie à plâtre est un outil d’usage médical destinée à ôter le plâtre posé sur un membre dans le but de l’immobiliser. Elle ressemble à une petite scie circulaire, elle a la particularité de ne pas tourner mais plutôt d’osciller (vibrer) afin de découper le plâtre sans écorcher la peau.

Les anciens modèles de scie à plâtre sont mal tolérés par les patients car ils génèrent beaucoup de bruit, ce qui les rend anxieux au moment de l’ablation. Actuellement, il y a de nouvelles scies beaucoup moins bruyantes que les anciennes.

Une scie à plâtre, peut-elle blesser la peau ?

La scie à plâtre est un outil médical sur car elle fonctionne par mouvements d’oscillation (vibrations) et non pas en tournant comme vous le croyez, mais elle ne doit être utilisée que par un personnel médical formé à son utilisation correcte afin d’éviter les problèmes. Une mauvaise utilisation d’une scie à plâtre, ou l’utilisation d’une scie défectueuse, peut causer des problèmes.

Les blessures survenues au cours de l’ablation du plâtre sont souvent dues :

• Mauvaise utilisation de la scie ;
• Lame usée ;
• Rembourrage sous plâtre insuffisant.

Le taux de blessures causées par une scie à plâtre est juste autour de 1%, donc le risque est faible, mais pas inexistant. Les problèmes les plus courants sont :

Brûlures : brûlures de la peau sont le problème le plus courant qui peut se produire lors de la l’ablation du plâtre. En raison de la vibration de la lame de scie, des températures élevées peuvent résulter du frottement de la lame contre le plâtre.

Si la lame se réchauffe en contact de la peau, une brûlure peut se produire. Il est alors recommandé de laisser la lame se refroidir par moments.

Coupure : une petite lacération superficielle de la peau, elle est rare, mais peut se produire. Si le rembourrage est suffisant sous le plâtre, une lacération de la peau est très peu probable à survenir.

Comment rendre l’expérience moins traumatisante ? 

De nombreux patients, en particulier les enfants, ont peur des scies à plâtre, et cela peut se comprendre. Il y a certaines mesures qui peuvent être prises avant d’entamer l’ablation pour rendre l’expérience moins traumatisante.

img_1680-56a6d9453df78cf772908b1a

• Expliquez à votre enfant ce qui se passe. Montrez lui l’outil et expliquez lui comment il fonctionne. La peur de l’inconnu est généralement bien pire que la peur de la scie.

• Montrez au patient que la scie ne coupe pas la peau. La lacération de la peau est la crainte la plus commune. Pour rassurer le malade, le médecin peut lui faire une démonstration avec sa propre main, la scie en marche posée sur la peau.

• Mettre des écouteurs. Une scie à plâtre peut être très bruyante, et souvent le bruit est plus bouleversant que la peur de la scie. Un casque ou un dispositif anti-bruit peut aider. Les enfants pourront profiter de l’écoute d’un morceau de musique au moment de l’ablation.

Même avec ces mesures, certains patients sont toujours effrayés par cette expérience. Prenez le temps nécessaire pour répondre à leurs préoccupations car cela peut vous aider durant le geste.

Latest

Auto-rééducation de la capsulite rétractile de l’épaule

La capsulite rétractile de l'épaule « épaule gelée »...

La raideur de l’épaule : Qu’est-ce qu’une épaule raide ?

La diagnostic de la raideur de l'épaule est exclusivement...

Quand indiquer une prothèse totale de hanche ou de genou ?

C'est une question souvent posée par les patients comme...

Hydroxychloroquine contre le Covid-19 : précisions du Pr. Eric Chabrière

Eric Chabrière, professeur à l'Institut des maladies infectieuses de...

Newsletter

spot_img

Don't miss

Infiltration aux corticoïdes : ce qu’il faut savoir

Les corticoïdes sont des hormones fabriquées par une glande...

Instabilité d’une prothèse totale de hanche : luxations et subluxations

L'instabilité des prothèses totales de hanche est une complication...

Polyarthrite rhumatoïde et le risque familial de maladies auto-immunes

La polyarthrite rhumatoïde appartient à la famille des maladies...

CFU Scope : une application pour compter les colonies de bactéries

Dans les laboratoires de biologie le comptage UFC (unités formant...
Dr. Khaled BENOKBA
Dr. Khaled BENOKBA
Chirurgien en orthopédie & traumatologie, exerçant en Algérie, un passionné du web. Fondateur du domaine ORTHODZ.com en ligne depuis 2014.

Guérir une tendinite de l’épaule par les ondes de choc radiales (VIDÉO)

Actuellement les ondes de choc se révèlent être le traitement de choix des tendinopathies et des calcifications. Les ondes de choc radiales produisent une...

Causes du canal lombaire étroit et les moyens de diagnostic

Le canal lombaire étroit est un canal vertébral (passage de la moelle épinière) dont les dimensions sagittales ou transverses sont rétrécies. Ce rétrécissement, qui...

Hanche à ressaut : causes, symptômes et traitement

La hanche à ressaut nommée aussi coxa saltans ou « snapping hip » est une anomalie fonctionnelle liée à la tension excessive de la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici