Exclusive Content:

Les signes et les symptômes d’une polyarthrite rhumatoïde

Comme le démontrent les études, plus le diagnostic est précoce, meilleur est le pronostic. Il est donc essentiel de savoir détecter les premiers symptômes de la maladie. S’il est apparu récemment qu’un test sanguin peut repérer la maladie avant l’arrivée des symptômes, voici les signes qui doivent vous alerter.

Symptôme de la polyarthrite rhumatoïde : une inflammation des articulations

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie se caractérisant par une inflammation des articulations. Les articulations les plus classiquement touchées sont celles des mains, des poignets, des genoux et des pieds, mais aussi parfois, celles des coudes, des épaules, de la nuque, de la mâchoire, des hanches, ou encore des chevilles.

L’articulation est alors gonflée, chaude et rouge. Elle est aussi douloureuse, particulièrement au repos et la nuit, provoquant des réveils nocturnes.

Polyarthrite rhumatoïde : quelles sont alors les premières articulations touchées ?

Généralement, ce sont les poignets ainsi que les articulations métacarpophalangiennes (entre la paume de la main et les doigts) et interphalangiennes (entre les doigts).

Classiquement, l’atteinte est symétrique, c’est-à-dire que les deux articulations de chaque côté du corps sont atteintes : les coudes droit et gauche sont touchés en même temps par exemple.

Selon le Dr Olivier Vittecoq, rhumatologue au CHU de Rouen : « Le plus important pour quelqu’un qui commence à avoir des douleurs des poignets et des mains est de consulter rapidement son médecin généraliste. Les douleurs ont la particularité de réveiller la nuit et d’être souvent maximales le matin ».

Effectivement, les patients évoquent généralement un dérouillage matinal indispensable. Les articulations des genoux ou des coudes peuvent être touchées en premier, mais cela est plus rare.

Polyarthrite rhumatoïde : premiers symptômes, qui consulter ?

En cas de douleurs dans les articulations et de gonflements articulaires, il est recommandé de ne pas tarder à consulter son médecin généraliste, en particulier si des antécédents familiaux existent.

La rhumatologue confirmera ensuite son diagnostic, en s’appuyant sur les résultats d’une prise de sang.

Le patient peut être amené à passer des radiographies des mains, des pieds et des autres articulations inflammatoires, une échographie articulaire ou plus rarement une IRM articulaire.

Latest

Auto-rééducation de la capsulite rétractile de l’épaule

La capsulite rétractile de l'épaule « épaule gelée »...

La raideur de l’épaule : Qu’est-ce qu’une épaule raide ?

La diagnostic de la raideur de l'épaule est exclusivement...

Quand indiquer une prothèse totale de hanche ou de genou ?

C'est une question souvent posée par les patients comme...

Hydroxychloroquine contre le Covid-19 : précisions du Pr. Eric Chabrière

Eric Chabrière, professeur à l'Institut des maladies infectieuses de...

Newsletter

spot_img

Don't miss

6 signes cliniques pour reconnaître une scoliose

La scoliose est une déformation permanente de la colonne...

Tendinite des adducteurs de la cuisse

L'utilisation croissante des équipements de musculation dans les salles...

Fracture de la hanche : des fractures typiques de l’ostéoporose

Chaque année, on dénombre des milliers de fractures de hanche...

6 complications de l’obésité sur l’os de votre enfant

L’obésité de l’enfant et de l’adolescent est non seulement...

Mal au dos : les bonnes pratiques pour ramasser les objets

La position que vous utilisez pour vous abaisser et...
RÉDACTION
RÉDACTION
Notre équipe met la prévention et l’information au cœur de sa ligne éditoriale afin d’aider les internautes à devenir acteurs de leur santé. Si vous voulez contribuer au site veuillez nous contacter.

Kyste synovial du poignet : les méthodes du traitement

Le kyste synovial appelé "ganglion cyst" par les anglo-saxons, il siège habituellement sur le dos du poignet, au-dessus des tendons extenseurs ou de l'espace articulaire. Il...

FollowKnee : une première prothèse du genou connectée à Brest

Une première prothèse du genou connectée capable de déceler une infection, un défaut mécanique ou un descellement pourra voir le jour dans un futur...

Heberprot-P : le nouveau traitement du pied diabétique qui réduit les amputations

Ce traitement, encore largement inconnu en France et révolutionnaire dans le traitement de l’ulcère du pied diabétique a pour nom Heberprot-P. Développé par des...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici