Fractures de la clavicule chez l’enfant

0
741

Les fractures de la clavicule sont très fréquentes chez l’enfant et l’adolescent. Elles sont souvent secondaires à une chute sur le moignon de l’épaule.

La structure osseuse chez l’enfant est différente de celle de l’adulte et lors d’une fracture, le comportement de l’os en croissance est différent de celui d’un adulte. Chez les enfants, le traitement est souvent orthopédique par de simples anneaux. Les cals hypertrophiés se remodèlent naturellement d’eux-mêmes.

Lire aussi : Fracture de la clavicule chez l’adulte 

Le remodelage osseux chez l’enfant

En effet, sous l’effet de la croissance, il existe un potentiel de remodelage ayant pour conséquence une correction spontanée des déformations post-traumatiques. Le remodelage est cependant dépendant de différents facteurs. Un fort potentiel de remodelage est à attendre lorsque :

• la fracture survient près d’un cartilage de croissance (métaphyse) ;
• la fracture survient près d’un cartilage de croissance très actif (« près des genoux, loin des coudes ») ;
• le potentiel de croissance est important (enfant jeune).

Il faut cependant être très prudent car la croissance ne corrige pas tous les défauts. Par exemple, il y a très peu de remodelage à attendre sur une déformation très importante sur le coude d’un adolescent. Il faut également bien avoir à l’esprit que la croissance ne corrige pas les troubles de rotation.

La prise en charge d’une fracture de la clavicule chez l’enfant

Le traitement est orthopédique par contention au moyen d’anneaux en huit ou d’attelle coude-au-corps pour une durée de 3 à 4 semaines. L’apparition d’un cal de consolidation sous forme d’une boule papable au niveau de la fracture, qui disparaît entre 6 à 12 mois.

La prise en charge de la douleur se fait par un antalgique de palier I (paracétamol), et un anti-inflammatoire pendant 5 jours puis à la demande.

Les indications chirurgicales sont exceptionnelles (en cas de complication vasculonerveuse ou cutanée). Le décollement épiphysaire de la partie proximale de la clavicule constitue un cas particulier à la pédiatrie. En cas de déplacement antérieur, le traitement est orthopédique. En cas de déplacement postérieur, il constitue l’équivalent d’une luxation sternoclaviculaire postérieure. Son traitement est chirurgical en raison du risque de compression vasculaire. Une réduction à foyer ouvert et une fixation sont indiquées.

En pratique quotidienne, il faut expliquer à la famille que les fractures de clavicule consolident fréquemment avec un chevauchement et un cal hypertrophique qui disparaît en six mois à un an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here