Traitement de l’hallux valgus chez le Pédicure-Podologue

0
3280

Le traitement médicale dispose de nombreux moyens pour soulager un hallux valgus symptomatique : la chaussure de série, la chaussure médicale thérapeutique, la chaussure sur mesure, la pédicurie, les appareillages d’orteils de série ou sur mesure, les médicaments et les orthèses plantaires.

1- La chaussure

La chaussure reste la meilleure thérapeutique du pied. La présence d’un hallux valgus impose l’adaptation de la chaussure. On insiste sur l’illusion que consisterai a proposer des appareillages ou des interventions sans prendre en compte la chaussure. Cela mène invariablement à des déconvenue tant pour le patient que pour le thérapeute.

Les chaussures de série existent en plusieurs largeurs qu’il faut adapter à celle du pied. L’ajout d’orthèses impose une à trois largeurs supplémentaires. Le patient doit apprendre a reconnaître les modèles adaptés a leurs morphologie : largeur, hauteurs de bout, hauteur de talon (inférieur à 5cm) et pente d’assise (inférieur à 11°).

De nombreux fabricants spécialisés dans le chaussage du pied volumineux prospèrent. Ils distribuent tous leurs produits par correspondance et sur internet.

2- Les orthèses d’orteil

Il existe différents modèles d’appareillage pour l’hallux valgus. Leur rôle est symptomatique et doivent donc être utilisés de façon transitoire. Aucune ne fait disparaître la déformation ni l’exostose.

Les protections en mousse, textile ou silicone évitent le frottement de la tige de la chaussure avec la partit saillante de l’exostose. le pédicure-podologue réalisent également ce type d’appareillage sur mesure qui sont souvent plus fins et plus efficaces, mais ne dispensent pas d’adapter la chaussure.

3- Médicaments

Les traitements locaux a type d’anti-inflammatoires en crème, en patch peuvent être d’une aide précieuse lors de crise inflammatoires sévères. Les traitements locaux sont bien supportés mais peuvent parfois être photosensibilisants sur une période de 2 à 6 semaines, il convient donc d’être prudent en période estivale.

4- Soins de Pédicurie

Le conflit de l’exostose avec le chaussant, mais aussi le trouble mécanique du pied résultant des déformations entraîne la formation de pointes cornées ( cor), de durillons mais aussi de brusites (inflammation de bourses séreuses) qui peuvent s’ulcérer. Le pédicure-podologue traite par exérèse les formations kératosique et réalise soins et pansements des plaies en liaison avec le médecin traitant et l’infirmier si nécessaire.

5- L’orthèse plantaire (semelles orthopédiques)

Si elle occupe également de la place dans le volume chaussant de l’avant pied, elle permet une action sur le défaut d’appui du 1er rayon. En effet, L’hallux valgus est la résultante d’une hyperpression par excès de traction du long fléchisseur d’hallux sur la première articulation métatarsophalangienne (MTP1), cela afin de compenser une insuffisance de verrouillage du premier rayon ou insuffisance d’appui.

La cause la plus fréquente dans la population indo-européenne est la brièveté du premier rayon. Le premier rayon du pied joue un rôle primordial dans l’équilibre orthostatique.

Détecter une brièveté du premier rayon est nécessaire pour éviter un dysfonctionnement des chaînes musculaires qui entraîne la formation de l’hallux valgus.

L’orthèse plantaire a donc une action étiologique et symptomatologie sur l’hallux valgus, pour autant elle n’a pas d’action sur les déviations acquises.

La chirurgie est la seule thérapeutique a pouvoir modifier les déformations acquises. Les progrès de la chirurgie du pied sont remarquable tant sur leur précision que sur la douleur.

Le Pédicure-Podologue a un rôle étendu sur la pathologie d’hallux valgus : diagnostic, évaluations des déformations, conseil de chaussant, soins, prescription de topique a usage externe, réalisation d’appareillages sur mesure et d’orthèses plantaires. Le pédicure-podologue oriente également vers les chirurgiens orthopédiques les patients éligibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE