Pied plat valgus chez l’enfant : causes, signes et traitement

7
11655

Le pied plat est un motif de consultation très fréquent en orthopédie infantile. Il se définit par l’affaissement de la voûte plantaire du pied (arche médiale) en position debout, la plante repose presque entièrement au sol, le talon regardant vers l’extérieur (en valgus).

Origines et causes du pied plat chez l’enfant

Il est très fréquent chez l’enfant et il est le plus souvent physiologique (normal). Le pied est normalement plat depuis la naissance jusqu’à l’âge de 5 ans en raison du manque de maturité de l’appareil neurologique, musculaire, et de la laxité ligamentaire. Puis la voûte plantaire se creuse progressivement jusqu’à l’âge adulte. À 5 ans, 75 % des pieds sont plats. À la puberté, le pied plat ne représente plus que 12 % des morphotypes.

Habituellement, c’est l’usure des chaussures ou l’aspect inesthétique des pieds qui amène les parents à consulter. L’enfant n’exprime aucune plainte.

Le pied plat peut aussi être secondaire à :

– un syndrome malformatif (plusieurs malformations associées) ;
– une hyperlaxité (excès de laxité des ligaments) congénitale ou traumatique ;
– une maladie neurologique (infirmité motrice cérébrale, poliomyélite, neuropathie) ou musculaire ;
– un cal vicieux (fracture consolidée en déformation) ;

Dans 95 % des cas, le pied plat est idiopathique (sans causes). Dans ce cas, la voûte se creuse et le valgus calcanéen se réduit quand l’enfant se met sur la pointe des pieds. La souplesse et l’indolence sont spécifiques du pied plat idiopathique.

Quels sont les signes qui doivent rassurer ?

Ce pied plat valgus n’est pas inquiétant car il est statique et réductible. Statique signifie qu’il n’est présent que lorsque le pied est en charge : en effet, dès lors qu’il n’y a pas d’appui au sol, que votre enfant soit assis ou couché, la voûte plantaire se creuse.

Son caractère réductible s’observe également quand l’enfant se met sur la pointe des pieds : le talon en valgus (dévié vers l’extérieur) se corrige et se met en position normale (se varise).

Quels symptômes pour un pied plat ?

Généralement sans symptômes significatifs. Néanmoins, le pied plat chez l’enfant peut se manifester par une fatigabilité rapide lors de la marche ou les activités sportives, voir des chutes lors de la course. Il peut également engendrer des douleurs et une gène fonctionnelle.

Comment se déroule la consultation médicale ? 

Le médecin doit examiner les pieds, les hanches et les genoux, apprécier les caractères réductibles et statiques du pied plat, conseiller aux parents de faire marcher l’enfant régulièrement sur les pointes des pieds et sur du sable pour activer les muscles qui creusent la plante, ainsi que pédaler sur un tricycle.

L’étude de l’empreinte plantaire se fait sur un appareil qui s’appelle le podoscope.

Les radiographies sont nécessaires quand le pied plat n’est pas réductible.

Prise en charge du pied plat

Le pied plat idiopathique ne justifie pas de traitement. Il faut simplement conseiller des chaussures du commerce, avec une voûte plantaire bien dessinée.

Les semelles orthopédiques : elles ne modifient pas l’évolution naturelle du pied plat. En revanche, les pieds plats qui compliquent une maladie neurologique ou une malformation du pied justifient la prescription de semelles à titre antalgique. Quand elles sont indiquées, il est recommandé de les refaire une fois par an, car elles s’affaissent et ne suivent pas la croissance du pied.

Appareillage chez le podologue : il réalise un examen clinique avec un bilan articulaire, musculaire, ainsi que des examens en charge : statique et dynamique pour déceler l’origine et les conséquences du pied plat. Il effectuera également des tests de réductibilité qui l’orienteront sur son plan d’appareillage.

Dans le cas d’un pied plat postural, le podologue met dans la plupart du temps un CSP (coin supinateur postérieur) pour normaliser les axes et rendre le pied de nouveau fonctionnel. Le CSP pourra être stimulateur (dans le cas d’un pied plat réductible), classique ou de stabilisation.

Dans le cas d’un pied plat structural, le podologue met de la compensation : CSP avec hémicoupole. La correction de l’arrière pied peut parfois réduire les déformations de l’avant pied, c’est pour cela que le podologue jugera utile ou non d’ajouter des éléments sous l’avant pied. Il choisira les matériaux et les cotations des éléments en fonction des pathologies, de l’examen qu’il a mené et des plaintes émises par le patient.

Exercices de rééducation pour les pieds plats : l’exercice le plus simple est une promenade pieds nus sur le sable ou terrain irrégulier. D’autres exercices peuvent aussi être utiles comme : ramasser des objets avec les pieds et les mettre dans une corbeille, marcher sur les pointes des pieds.

La chirurgie a-t-elle une indication dans le pied plat chez l’enfant ?

Pour la majeur partie des pieds plats, le traitement choisi est conservateur. La chirurgie se réserve pour les grandes déformations, pied spastique ou paralytique, astragale vertical, synostoses osseuses, ou quand la clinique est persistante.

Dans de très rares cas, un traitement chirurgical est nécessaire. Il doit intervenir avant la fin de la croissance. L’objectif de la chirurgie est de recréer une voûte plantaire en réduisant l’affaissement.

Pour cela, le chirurgien remonte l’astragale au dessus du calcanéum en insérant une sorte d’écarteur dans l’espace naturel qui existe normalement entre les deux os. Cet espace s’appelle le sinus du tarse, et c’est le pivot de la mobilité du pied.

Parallèlement, le chirurgien procède généralement à un allongement percutané du tendon d’Achille, qui est souvent court en cas de pied plat.

Il faut rappeler que beaucoup des pieds plats de la première enfance ne le sont pas réellement. Quand il existe un véritable pied plat, généralement cela ne suppose pas une limitation physique et se traite de façon conservatrice.

7 COMMENTAIRES

  1. Merci pour les infos.mon fils aussi ont les pieds plats.des l âge de 1 an je l’ai vu et j ai vite voir un ortho.il avait une forte fièvre,ensuite il ne marchait pas après la thérapie il reprend la marche .mais c est différent qu au paravant.il ne peut pas se tenir droit ,il n’a pas vraimen un bon équilibre.les genoux sont un peu gros tout ça. Alors je voulais des infos …..

  2. Oui l’arthrosis astragalo-calcanéenne reste rare et fonctionne bien si elle est réalisée sur un pied encore souple. La réductibilité est souvent perdue entre 8 et 12 ans.
    L’intérêt est donc le suivit de ces pieds plats pour proposer une thérapeutique adaptée à l’âge et aux capacité d’évolution.

  3. Bonjour, merci pour l’information, ma fille a des pieds plats valgus, Je m’inquiète beaucoup et j’aimerais bien avoir un contrôle. Merci de me répondre.

  4. bonjour
    mon petit fils de 17 mois a un pied valgus qui part vers l’extérieur il a eu des séances de kiné mais rien ne fait il n’a pas droit à la marche aux dires du kiné mais le petit veut partir comme tout le monde j’ai conseillé à ma fille de voir un podologue pour voir si on peut faire quelquechose mais en attendant ce petit ormis des séances de quatre pattes n’a pas progresser il part toujours sur les fesses et repli sa jambe droite et son pied est sous les fesses que pouvons nous faire pour ce petit il a rdv en septembre merci de votre aide

LAISSER UN COMMENTAIRE