Exclusive Content:

Précaution d’usage des PRP (plasma riche en plaquettes)

Aucune contre-indication médicale absolue n’est associée à l’usage des PRP (plasma riche en plaquettes)  en thérapeutique. Le caractère autologue du PRP évite tout risque d’incompatibilité et de transmissions de maladies contagieuses par voie sanguine.

En revanche, peu de travaux se sont intéressés à la modification dans le temps du contenu du PRP, en fonction de la durée et du type de stockage (congélation). Par ailleurs, compte tenu de la présence de facteurs de croissance dans les PRP et de leurs effets potentiels sur la carcinogenèse, une mise en garde est souvent formulée contre son utilisation à proximité de tissus de nature cancéreux ou dysplasique.

En termes de co-prescription, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), de par leur rôle sur l’inhibition plaquettaire, sont à proscrire autour de l’injection, dans un délai variant de 48 heures à une semaine.

L’absence d’effets indésirables graves rapportés dans la littérature peut paraître de prime abord rassurant vu les nombreuses utilisations désormais dans le domaine ostéo-articulaire. Il demeure cependant étonnant de ne pas retrouver de complications infectieuses type arthrite septique post-injection pour un traitement intra-articulaire même si les PRP pourraient avoir un potentiel effet anti-microbien.

Les effets indésirables les plus rapportés sont les douleurs dans les suites de l’injection, qui semblent plus fréquentes qu’avec les corticoïdes injectables et les acides hyaluroniques et corrélées à la concentration en plaquettes. Certains auteurs préconisent d’ailleurs que les injections de PRP se fassent exclusivement sous écho-guidage pour s’assurer du bon positionnement de l’aiguille.

Référence : Revue du rhumatisme – Paul Ornetti, Geoffroy Nourissat, Francis Berenbaum, Jérémie Sellam, Pascal Richette et Xavier Chevalier.

Latest

Auto-rééducation de la capsulite rétractile de l’épaule

La capsulite rétractile de l'épaule « épaule gelée »...

La raideur de l’épaule : Qu’est-ce qu’une épaule raide ?

La diagnostic de la raideur de l'épaule est exclusivement...

Quand indiquer une prothèse totale de hanche ou de genou ?

C'est une question souvent posée par les patients comme...

Hydroxychloroquine contre le Covid-19 : précisions du Pr. Eric Chabrière

Eric Chabrière, professeur à l'Institut des maladies infectieuses de...

Newsletter

spot_img

Don't miss

Mosaïcoplastie du genou par allogreffe ostéochondrale (VIDÉO)

La greffe du cartilage en mosaïque ou mosaïcoplastie constitue...
00:01:10

Prothèse partielle du genou ou unicompartimentale PUC

La prothèse partielle du genou ou unicompartimentale (PUC) s'adresse...

Fracture du poignet Pouteau-Colles

Les fractures du poignet sont l'une des pathologies les...

Étudiants et praticiens peuvent désormais étudier l’anatomie en réalité virtuelle

3D Organon VR Anatomy est le premier atlas d'anatomie...
Dr. Khaled BENOKBA
Dr. Khaled BENOKBA
Chirurgien en orthopédie & traumatologie, exerçant en Algérie, un passionné du web. Fondateur du domaine ORTHODZ.com en ligne depuis 2014.

Les infections sur prothèses de la hanche et du genou – Quelles solutions ?

Pour chaque 100 personnes qui subissent une arthroplastie totale de la hanche ou du genou, une ou deux personnes développeront une infection articulaire grave....

Le traitement du canal lombaire étroit

L’évolution incertaine de la symptomatologie justifie la mise en route d'un traitement conservateur d'au moins 3 mois. Celui-ci repose sur l'association d'infiltrations et de...
00:02:13

Switch : un nouvel outil de suture simple et rapide

La technique de suture est l'une des bases fondamentales en chirurgie, un geste simple mais qui peut s'avérer lent dans certaines situations. Pourtant, il y...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici