Rééducation de l’épaule

0
731

La rééducation de l’épaule constitue une des rééducations les plus fines et les plus exigeantes pour le kinésithérapeute. Certains se sont orientés dans leur activité de façon préférentielle voir exclusive afin de maîtriser au mieux les différents protocoles et les différentes approches à mettre en oeuvre lors de la prise en charge d’une épaule opérée.

Une prise en charge basée sur une triangulaire entre le patient, le chirurgien et le kinésithérapeute.

La rééducation de l’épaule nécessite de la part du patient un suivi rigoureux des recommandations qui lui sont délivrées par son chirurgien et son kinésithérapeute. Les exercices d’auto rééducation , qui ne peuvent remplacer les séances prescrites, sont indispensables pour conserver les résultats obtenus entre chaque séance.

On ne peut pas parler de rééducation après chirurgie de l’épaule sans différencier les types d’interventions. La chirurgie après arthroplastie (prothèse anatomique ou inversée) sera bien différente de celle après réparation de la coiffe des rotateurs ou après stabilisation par Bankart ou butée osseuse. Les indications ne seront pas les mêmes, les objectifs des patients et des professionnels devront donc être adaptés à la situation.

Cette rééducation sera réalisée en trois phases et durera entre 4 et 6 mois suivant l’âge, l’activité professionnelle et les activités de loisirs du patient. Plus le patient sera jeune (entre 40 et 50 ans) et/ou sportif, et/ou travailleur de force, plus la rééducation sera longue. Plus le patient sera âgé avec des objectifs essentiellement liés aux activités de vie quotidienne et plus ces objectifs seront atteints rapidement, en dehors de toutes complications.

Source : Société française de rééducation de l’épaule – Par Frédéric Srour.

LAISSER UN COMMENTAIRE