Cryothérapie ou glaçage : soulager la douleur par le froid

0
1266

Le glaçage après un traumatisme appelé cryothérapie peut être une étape importante dans le traitement. Particulièrement efficace dans les entorses, les contusions musculaires, et les ecchymoses. Le froid peut aider à diminuer l’inflammation et à soulager significativement la douleur, mais il existe certains détails pour rendre ce traitement plus sûr et la récupération plus rapide.

L’application de glace provoque une vasoconstriction des vaisseaux sanguins, le métabolisme cellulaire est ralenti et l’on observe une baisse de la production de déchets métaboliques et autres toxines. Le froid protège les tissus des effets produits par la réaction inflammatoire. Enfin l’abaissement de la température provoque localement une sorte d’anesthésie qui explique le soulagement ressenti lors du glaçage de la partie endolorie.

Appliquer la glace rapidement

Le froid est efficace en phase aiguë d’une blessure, il favorise une diminution de l’hémorragie et de l’œdème suite à un traumatisme. Son effet diminue significativement après environ 48 heures. Afin de réduire l’œdème et de minimiser l’inflammation, essayez d’obtenir la glace le plus tôt possible après la blessure. Par contre, le froid n’est pas recommandé lors d’une inflammation chronique.

Effectuer un “massage de glace”

Il existe des risques d’engelures de la peau lorsque l’application de glace est trop prolongée ou qu’elle se fait directement au contact de la peau. Il convient d’utiliser un linge humide ou un sac en plastique contenant la glace.

Appliquez le sac directement sur la blessure et déplacez le fréquemment en effectuant un massage. Ne le laissez pas dans une seule zone afin d’éviter un contact direct prolongé de la glace qui pourra vous causer d’autres lésions.

N’oubliez pas de surélever le membre 

Gardez le membre blessé au-dessus du niveau du cœur pendant le glaçage – cela aidera à réduire l’œdème. En passant rapidement de la phase inflammatoire grâce à la cryothérapie, votre corps peut entrer plus rapidement dans la phase de réparation.

Regardez l’horloge

Le glaçage se fait pendant au maximum 15 minutes, pas plus. Sinon, vous pouvez causer des lésions à votre peau. Comme il est mentionné précédemment, effectuer un massage pour ne pas endommager la peau et les tissus mous.

Laissez un intervalle du temps libre entre les glaçages

Permettre à la zone de se réchauffer pendant au moins 45 minutes ou une heure avant de recommencer le glaçage. En effet, dans un second temps la zone endommagée a besoin d’un apport sanguin suffisant contenant les compléments pour travailler à sa reconstruction.

LAISSER UN COMMENTAIRE