5 facteurs de risque pour faire une infection après une prothèse articulaire

0
3890
 L'infection est une complication grave de la chirurgie prothétique .. Don Farrall / Getty Images
L’infection est une complication grave de la chirurgie prothétique.. Don Farrall / Getty Images

L’infection sur prothèse articulaire est une complication majeure qui représente une des causes les plus fréquentes d’échec en arthroplastie. Cette complication peut nécessiter d’autres chirurgies de révision et de nettoyage, sa prise en charge est pluridisciplinaire et son coût est majeur pour la société.

Un des objectifs de votre chirurgien est de prévenir le risque d’infection, mais même avec des mesures préventives rigoureuses, parfois des infections se produisent.

Certaines personnes sont plus vulnérables à avoir une infection que d’autres lors d’un remplacement articulaire.

Voici quelques facteurs qui peuvent exposer les patients à un risque plus élevé de développer une infection suite à une chirurgie de remplacement de hanche ou du genou.

1. Mauvaise nutrition

Une mauvaise santé nutritionnelle peut affaiblir le système immunitaire et rendre l'infection plus probable .. Brett Stevens / Getty Images
Une mauvaise nutrition peut affaiblir le système immunitaire et rendre l’infection plus probable .. / Getty Images

Plusieurs études ont trouvé un lien entre une mauvaise alimentation et le développement des infections après une chirurgie de remplacement articulaire. De faibles taux d’albumine et de leucocytes (globules blancs) ont été corrélés avec une augmentation de 5-7 fois le risque de développer une infection.

Bien qu’il soit clair que la lutte contre les carences nutritionnelles entraînent une diminution significative des infections post-opératoires, ces données suggèrent que les patients doivent bénéficier d’une évaluation nutritionnelle et d’une éventuelle supplémentation avant l’opération en cas d’un état de malnutrition.

2. Diabète

 Une femme vérifie son niveau de sucre dans le sang .. Blend Images - Jose Luis Pelaez Inc / Getty Images
Une femme vérifie son taux de sucre dans le sang .. Blend Images – Jose Luis Pelaez Inc / Getty Images

Un diabète mal équilibré est un facteur de risque redoutable d’infection, d’où l’intérêt d’une évaluation de l’équilibre glycémique avant l’opération. Le meilleur test reste le dosage de l’hémoglobine glyquée (A1c) qui permet une appréciation de l’équilibre glycémique des trois mois précédents.

La programmation de la chirurgie peut être retardée en cas de diabète mal équilibré jusqu’à ce que les glycémies soient correctes.

3. Obésité

Indice de masse corporelle peut aider à prédire la probabilité d'infection .. Peter dazeley / Getty Images
Indice de masse corporelle peut aider à prédire le risque d’infection .. Peter dazeley / Getty Images

Le calcule de l’indice de masse corporelle, ou IMC , est l’outil le plus couramment utilisé pour classer l’obésité . Quand le malade souffre d’une obésité morbide, avec un IMC supérieur à 40, le risque de développer une infection après un remplacement articulaire est très élevé.

L’un des grands défis chez les patients obèses est qu’il est extrêmement difficile de perdre du poids quand la douleur articulaire est sévère car cela les empêchent à pratiquer une activité physique.  Les médecins devraient travailler avec ces patients pour identifier les options d’exercice à faible impact, les éduquer sur l’ amélioration nutritionnelle, et les mettre au courant de leur potentiel d’être à risque plus élevé d’infection.

4. Un temps opératoire long

Un temps chirurgical plus est associée à un risque plus élevé d'infection .. Fuse / Getty Images
Un temps chirurgical plus important est associé à un risque plus élevé d’infection .. Fuse / Getty Images

Vous voulez certainement un chirurgien qui prendra suffisamment de temps pour bien aligner et insérer vos implants prothétiques, vous devez également trouver un chirurgien efficace qui saura accomplir ces objectifs en moins de temps possible.

Il est maintenant admis que le temps opératoire est corrélé au risque infectieux donc plus le temps est augmenté, plus le risque est élevé. Ceci est une raison pour laquelle certains centres chirurgicaux travaillent davantage avec des chirurgiens expérimentés dont les temps opératoires sont plus réduits.

5. La polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde peut augmenter les risques d'infection. Réglage des médicaments peut aider à réduire ce risque .. Rick Gomez / Getty Images
La polyarthrite rhumatoïde peut augmenter les risques d’infection. Adapter la posologie des médicaments de la maladie peut aider à réduire ce risque .. Rick Gomez / Getty Images

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie inflammatoire auto-immune qui peut causer des lésions articulaires graves conduisant à la nécessité d’une chirurgie de remplacement articulaire. L’une des préoccupations particulières pour les patients atteints de PR sont les médicaments qu’ils utilisent souvent pour traiter leur maladie.

Ces médicaments peuvent être à l’origine d’une diminution des capacités du système immunitaire et de favoriser une infection. En règle générale, ces médicaments sont soit des corticoïdes, soit des immunomodulateurs qui sont interrompus ou adaptés durant une période avant et après la chirurgie pour réduire le risque infectieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE