Voici le roboglove, un gant bionique qui vous donnera de la force

www.sciencepost.fr

0
233

Le gant robotisé fabriqué par General Motors et la NASA ne sera plus réservé aux astronautes. Une nouvelle version a été créée et le constructeur automobile le testera afin d’en équiper ses employés et leur donner des « super pouvoirs ».

Un gant avait déjà été conçu avec la collaboration d’une société suédoise du nom de Bioservo Technologies, qui conçoit notamment des exosquelettes. Baptisé Soft Extra Muscle (SEM), il a pour but de réduire l’effort fourni par une personne après une blessure de la main, ou lorsque celle-ci est atteinte d’arthrite, par exemple.

Ce gant n’a rien de mécanique puisqu’il est simplement composé de capteurs au bout des doigts, fournissant la force manquante pour saisir un objet. Il avait été conçu à l’origine pour aider les astronautes de la Station Spatiale Internationale (ISS) afin de soulever des charges lourdes, réduisant de moitié la force requise pour ce genre d’efforts. Pas de super pouvoirs à proprement dit, mais tout de même !

Cependant, un nouveau gant quant à lui bionique devrait voir le jour, un projet nommé Roboglove, qui se voudra être le successeur du SEM :

« Ce nouveau gant, qui combine le meilleur des trois mondes – la technologie spatiale de la NASA, l’ingénierie de GM et les techniques médicales de Bioservo Technologies -, permettra d’aider à réduire le stress répétitif des blessures. Beaucoup de travailleurs ne savent pas quand prendre du repos et terminent souvent blessés. Ce nouveau gant offrira un moyen d’éviter ou de prévenir ce genre de blessures et d’économiser beaucoup d’argent pour l’individu et la société dans son ensemble » explique Anett Grusse-Pettersson, chef marketing de Bioservo.

cq5dam.web_.1280.1280

Fini les accidents du travail chez General Motors ? En tout cas, le Roboglove sera testé dans les usines du constructeur américain, en attendant peut-être une diffusion à grande échelle. Selon Anett Grusse-Pettersson, le Roboglove pourrait être l’un des premiers « gants industriels à usage répandu ». De plus, la NASA s’en servira pour piloter à distance son robot humanoïde Robonaut 2, et ce par contrôle gestuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE