La bursite : causes, symptômes et traitement

0
2858

La bursite est une affection douloureuse qui affecte les petits sacs (bourses) remplis de liquide synovial autour des articulations – appelés bourses séreuses – qui lubrifient et facilitent le glissement des muscles, et des tendons. La bursite survient lorsque les bourses deviennent enflammées.

Les sites les plus fréquents pour la bursite sont : l’épaule, le coude et la hanche. Mais vous pouvez également avoir une bursite dans le genou, le talon et la base de votre gros orteil. La bursite survient souvent près des articulations qui effectuent des mouvements fréquents et répétés.

Le traitement consiste généralement à faire reposer l’articulation touchée et de la protéger contre d’autres traumatismes. Dans la plupart des cas, la douleur de la bursite disparaît en quelques semaines avec un traitement approprié, mais les poussées récurrentes de la bursite sont fréquentes.

Signes et symptômes de la bursite 

Si vous avez une bursite, l’articulation affectée pourrait :

– Devenir douloureuse et raide.
– Devenir rouge, et chaude.
– Accentuation de la douleur au mouvement.

Quand faut-il voir un médecin ? 

Vous devez consulter un médecin si vous avez :

– Incapacité soudaine à bouger une articulation (impotence fonctionnelle).
– Tuméfaction excessive, rougeur, ecchymose ou une éruption cutanée dans la zone touchée.
– Douleur aiguë ou fulgurante.
– Une fièvre.

Causes de la bursite 

Les causes les plus fréquentes de la bursite sont les mouvements articulaires répétitifs comme lancer une balle de baseball, agenouillement prolongé pour des tâches telles que la pose de moquette, un traumatisme, la polyarthrite rhumatoïde, la goutte ou les infections.

Facteurs de risque

N’importe quelle personne peut développer une bursite, mais certains facteurs peuvent augmenter votre risque :

– Âge : La bursite devient plus fréquente avec le vieillissement.

– Profession et loisirs : Si votre travail ou votre passe-temps exige des mouvements répétitifs ou une pression prolongée sur une des bourses séreuses, votre risque de développer une bursite augmente. Les exemples incluent la pose de tapis, la pose de carreaux, le jardinage, la peinture et l’utilisation d’un instrument de musique.

– D’autres maladies associées : Certaines maladies et affections systémiques comme la polyarthrite rhumatoïde, la goutte et le diabète augmentent le risque de développer une bursite. Le surpoids peut augmenter également le risque de développer une bursite de la hanche et du genou.

Diagnostic de la bursite

Les médecins peuvent souvent diagnostiquer une bursite en se basant sur des antécédents médicaux et un examen physique. Les tests, si nécessaire, peuvent inclure:

L’échographie ou l’IRM peuvent être utilisées si votre bursite ne peut pas être facilement diagnostiquée par un examen clinique seul.

Analyses au laboratoire. Votre médecin pourrait demander des tests sanguins ou une analyse du liquide de la bourse enflammée pour identifier la cause de l’inflammation et de la douleur articulaire.

Traitement de la bursite 

Le traitement dans l’ensemble se base sur des mesures conservatrices, comme le repos pendant au moins 3 semaines, l’application locale de chaleur et du froid peut aussi être bénéfique. . Votre médecin vous prescrit en général des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou des inhibiteurs de la cyclo-oxygénase-2 (COX-2), et des séances de physiothérapie.

Il est également nécessaire d’éviter les activités répétitives à l’origine de l’évolution de cette pathologie douloureuse.

Chez les patients ne répondant pas à ces modalités thérapeutiques, l’infiltration de la bourse séreuse atteinte avec un anesthésique local et un corticoïde (bupivacaïne et de méthylprednisolone) peut constituer l’étape thérapeutique suivante.

Le recours à la Chirurgie. Parfois, une bourse enflammée doit être drainée chirurgicalement.

La prévention des brusites

Bien que tous les types de bursites ne puissent être évités, vous pouvez réduire le risque et la gravité des poussées en modifiant la façon dont vous effectuez certaines tâches. A titre d’exemples :

– Porter de lourdes charges met au stress les bourses séreuses de vos épaules. Utilisez de préférence un chariot.
– Prendre des pauses fréquentes. Alterner les tâches répétitives avec le repos ou d’autres activités physiques.
– Maintenir un poids idéal. Être en surpoids met plus de stress à vos articulations.
– Exercice physique : Renforcer vos muscles peut aider à protéger vos articulations.
– Réchauffez-vous et étirez-vous avant les activités sportives pour vous protéger contre les blessures.

LAISSER UN COMMENTAIRE