The Lancet : Classement des meilleurs systèmes de santé au monde

0
2338

Détrompez-vous, le système de santé le plus performant n’est ni aux Etats-unis, ni en France, ni au Japan. Selon le dernier classement de la revue médicale britanique “The Lancet”, c’est dans la Principauté d’Andorre qu’il se trouve, avec un score de 95 sur 100. Suivie par l’Islande et la Suisse en 3e position du podium.

Cette étude concerne 195 pays sur une période de 1990 à 2015. En se basant sur un indicateur de 0 à 100 qui mesure la qualité et l’accessibilité des systèmes de santé.

La performance de chaque pays a été établie selon les taux de mortalité de 32 maladies pour lesquelles les décès peuvent, en théorie, être évités, à condition d’un accès rapide à des soins efficaces (tuberculose, cancer du sein, leucémie, certaines maladies cardiovasculaires…).

Des scores qui s’améliorent, mais des écarts qui se creusent

Andorre (pays européen d’un peu plus de 85.000 habitants) atteint un score de 95, suivi de l’Islande (94) et de la Suisse (92). Les pays scandinaves dans le top 10, la France, en 15e position avec un score à 88. L’Australie 6e (90) et le Japon 11e (89). Le Royaume-Uni arrive au 30e (85), et les États-Unis au 35e rang (81).

On trouve également Cuba 54e , Turkey 81e, Tnunisie 90e, Brazil 96e, Mexique 102e, Egypte 109e, Algérie 131e, le Maroc à la 134e. A l’autre bout de l‘échelle, on trouve la Somalie, l’Afghanistan et, c’est la République centrafricaine qui occupe la dernière place avec un score de 29.

Selon ces travaux, l’écart entre les pays les plus et les moins performants s’est creusé depuis 1990.

“Ces résultats sonnent comme un avertissement : l’augmentation du niveau de développement n’entraîne pas forcément une amélioration de la qualité et de l’accès au système de santé“, a commenté le responsable de l‘étude, le professeur Christopher Murray, de l’Institut américain des mesures et évaluations de la santé (IHME) de l’Université de Washington.

Cependant l‘étude montre que la moyenne des résultats a notablement augmenté depuis 1990, passant de 40,7 à 53,7.

167 pays ont vu l’accessibilité et la qualité de leur système de santé augmenter de façon significative.

Réference : The Lancer – Healthcare Access and Quality Index based on mortality from causes amenable to personal health care in 195 countries and territories, 1990–2015: a novel analysis from the Global Burden of Disease Study 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE