La syndactylie est l’une des plus fréquentes anomalies congénitales de la main. Il s’agit d’une malformation caractérisée par l’accolement et une fusion plus ou moins complète de deux ou plusieurs doigts ou orteils entre eux. La fusion peut se situer au niveau de la peau ou simultanément des os et de la peau.

Elles sont de sévérité variable et peuvent être isolées ou associées à d’autres anomalies dans le cadre de syndromes malformatifs.

Leur traitement chirurgical est habituellement effectué entre les âges de six et 18 mois. La méthode de référence depuis plusieurs décennies associe une reconstruction commissurale par lambeaux à une couverture des faces latérales des doigts par greffes de peau totale.

1 COMMENTAIRE

  1. Je n’utilise plus les greffes de peau, elles laissent des taches cutanées brunâtres à vie inesthétiques et aggravent l’agression corporelle par une prise inutile de greffons. Il suffit de bien dessiner les lambeaux dorsaux et palmaires afin qu’ils se concordent au maximum et le reste des petites zones laissées à la cicatrisation dirigée, se referme en quelques jours sans laisser de trace.

LAISSER UN COMMENTAIRE