Malgré sa difficulté, l’examen clinique demeure le meilleur moyen de dépistage de la luxation congénitale de hanche. On recherche d’abord des signes de suspicion à partir de l’attitude spontanée des membres inférieurs et de la reconstitution de la posture fœtale puis par l’étude de l’abduction et de l’adduction.

L’instabilité est le signe caractéristique, elle est expliquée par des schémas pour distinguer le ressaut du piston, par l’examen d’un enfant, par l’étude dynamique sur pièce anatomique et par la démonstration sur un mannequin porteur d’une hanche luxable d’un côté et d’une hanche luxée irréductible de l’autre côté.

Producteur : Faculté de Médecine Cochin Port-Royal , Université Paris Descartes
Réalisateur : Centre Audio-Visuel Paris 5
Éditeur : Université Paris Descartes , Faculté de Médecine Cochin Port-Royal

LAISSER UN COMMENTAIRE