Quelle est la meilleure position pour dormir et éviter le mal de dos ?

1
8147

On a souvent tendance à inculper le matelas quand on a mal au dos le matin au réveil, parfois à raison, d’autres fois à tord. Avant de changer de matelas, il convient de s’assurer que l’on adopte bien la meilleure position pour dormir.

Adopter la meilleure position pour dormir est primordial (et pas seulement pour ceux qui souffrent de problèmes de dos) afin de passer une bonne nuit de sommeil et récupérer du stress physique et mental encaissés durant la journée.

En étoile de mer, en fœtus, en chien de fusil… Dans quelle position le sommeil est-il le plus bénéfique ?

Dormir sur le dos évite les rides, la position fœtale affaisse la poitrine, dormir sur le ventre est mauvais pour les cervicales… existe-il une position idéale pour favoriser l’endormissement et ne pas mettre à mal notre corps ?

dormir

Lorsqu’on est couché au lit et que l’on dort, notre corps est en fait très vulnérable étant donné qu’il peut resté figé dans une mauvaise position durant des heures avec des conséquences néfastes au réveil et durant la journée.

1. Dormir sur le ventre

Si pour certains il n’y a rien de plus agréable et libérateur que de s’endormir face contre oreiller et sur le ventre, cette position n’est pas la plus adéquate pour le corps. Cette position met en tension les muscles de la déglutition, de la trachée, et un appui sur la cage thoracique qui ne se déploiera pas correctement et entraînera des difficultés respiratoires.

La position n’est pas non plus idéale pour nos cervicales. Quand on dort sur le ventre, la tête est tournée sur le côté : la colonne vertébrale subit alors des contraintes. De plus, le dos se creuse, les vertèbres ne sont pas alignées. Dans cette position, mieux vaut dormir sur un matelas ferme et un oreiller plutôt plat.

2. En position fœtale

Il s’agirait de la position la plus commune et pourtant, elle ne convient pas à tout le monde : En position fœtale, la colonne vertébrale n’adopte pas sa courbure naturelle, elle est arrondie, nous sommes recroquevillé(e)s, la cage thoracique n’a donc pas assez de place pour s’ouvrir. Une personne qui pendant son sommeil prend de grandes inspirations sera gênée par exemple. En revanche, pour quelqu’un qui a mal au dos, la flexion peut être un moyen de se protéger. « Si l’on a l’habitude de dormir dans cette position, mieux vaut plier une jambe et tendre l’autre pour soulager le bassin ».

3. Dormir sur le dos

On dit souvent qu’il s’agit de la position idéale pour la bonne santé du corps. Et pour garder bonne mine, car le visage ne passe pas 8h chiffonné sur un oreiller. Mais en fait, tout dépend de votre morphologie et de votre matelas : « Si notre dos est plutôt courbé et que notre tête est en avant, il faudra soutenir la nuque avec plusieurs coussins. Un matelas trop dur entraînera aussi des douleurs car les muscles seront comprimés ». De plus, la position n’est pas recommandée pour les personnes sujettes aux ronflements et à l’apnée du sommeil.

Pour qu’elle soit idéale pour le corps, placez un coussin sous vos genoux pour mieux supporter la courbure naturelle de la colonne vertébrale. Un coussin sous les genoux peut également contribuer à soulager les douleurs causées par une sciatique.

4. Corps et bras sous l’oreiller

Si vous ne vous sentez jamais aussi bien que sur le côté, les bras sous l’oreiller, vos articulations et vos épaules ne peuvent pas en dire autant. « En dormant les bras plus haut que les épaules, on comprime les vaisseaux sanguins et les nerfs ce qui peut entraîner un engourdissement des bras. De plus, le poids est concentré sur les épaules et l’on ressentira des douleurs au lever ».

Pour optimiser cette position, il faut s’équiper de quelques coussins qui feront office de soutien à plusieurs endroits stratégiques du corps.

Un oreiller ni trop haut ni trop bas qui garde la tête et la nuque bien dans l’alignement de la colonne vertébrale. Un deuxième coussin qui sert de repose-bras : on n’a pas conscience de cela mais la position des bras influence toute la zone épaules, nuque, muscles du haut du dos, trapèze, … etc.

Enfin, un coussin entre les jambes (genoux et cuisses) permet de garder les hanche bien alignées et permet également d’éviter que le genou du dessus ne vient peser sur le genou du dessous et appuyer en permanence là où ça fait mal.

Contrairement à ce que l’on peut souvent entendre, dormir sur le côté droit ne favorise pas les brûlures d’estomac, pas plus que le côté gauche les douleurs au foie. « L’idée n’a de sens que pour les femmes enceintes, qui effectivement doivent éviter de dormir du côté droit car le bébé comprime le retour veineux. Les brûlures d’estomac interviendront uniquement si le sujet est malade ou s’il a trop mangé ».

1 COMMENTAIRE

  1. Super article par contre moi j’ai un autre problème c’est que je bouge énormément la nuit je ne reste jamais en place j’ai donc des douleurs affreuses dans le dos le matin pour me soulager je vais régulière chez mon ostéopathe à Nice mais y a t il des magasins de literie digne de ce nom qui puisse nous proposer de la literie anti mal de dos peu importe notre position de sommeil ?

LAISSER UN COMMENTAIRE