L’Hôpital Privé Saint Martin s’est récemment équipé d’un O-Arm, système d’imagerie interventionnelle dédié à la chirurgie rachidienne effectuée par les chirurgiens du Centre aquitain du dos (CAD).

Il s’agit d’un scanner per opératoire qui permet l’acquisition d’images 3D de la colonne vertébrale des patients pendant l’intervention. Ces données sont ensuite transmises à une station de neuronavigation, un véritable GPS, qui permet le placement des implants rachidiens avec une précision de l’ordre du millimètre.

« Ce système mobile nous permet de mettre en place le matériel d’ostéosynthèse “les yeux fermés”, ce qui est particulièrement intéressant lorsque les vertèbres sont déformées ou malformées, comme dans certaines scolioses.Cela simplifie et sécurise également la chirurgie mini-invasive.On peut mettre les vis directement à travers la peau avec une grande précision et une irradiation moindre pour l’ensemble du personnel présent en salle », explique le Dr Mangione, chirurgien du Centre Aquitain du Dos.

Apprentissage. Cette technologie améliore grandement le rapport bénéfice-risque de certaines interventions très délicates à l’étage thoracique ou cervical, et les rend plus aisément réalisables. Après une période d’apprentissage pour les chirurgiens et toute l’équipe chirurgicale, l’utilisation de l’O-Arm se généralise même pour des interventions plus simples.

Cette technologie participe à la réduction des complications, en particulier des mauvais positionnements de matériel, des infections, et raccourcit la durée d’hospitalisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE