On traite son arthrite, poils et cheveux repoussent

Revue francophone des laboratoires.

0
1463

Un nouveau traitement de l’alopécie universelle a peut-être été découvert. Un homme de 25 ans porteur de cette rarissime absence de pilosité et de cheveux a vu ceux-ci repousser alors qu’on lui avait prescrit du tofacitinib (Xeljanz) pour son arthrite.

Outre ses cheveux, sa pilosité faciale (cils, sourcils, barbe) et corporelle (dont aisselles) sont apparues, premier cas de ce genre concernant l’ alopecia universalis , sans traitement connu.

Cette constatation effectuée à la consultation de dermatologie de l’hôpital universitaire de Yale devrait faire avancer les recherches pour traiter cette forme d’alopécie acquise, et les dermatologues américains ont bon espoir de reproduire ce résultat.

Le traitement initial comportait 10 mg/j de tofacitinib et c’est au bout de 2 mois que sont apparus cheveux et pilosité faciale. Après 3 mois de plus à 15 mg/j, tous les sites à pilosité étaient garnis. Hypothèse : le tofacitinib protège les follicules pileux de la réaction auto-immune impliquée dans cette alopécie.

LAISSER UN COMMENTAIRE