L’ongle incarné ou onychocryptose est une affection causée par une croissance excessive de l’ongle qui pénètre sous la peau, à l’origine d’un conflit entre lame et tissu cutané périphérique, source de douleur, d’inflammation et d’impotence fonctionnelle. L’ongle incarné est dans la majorité des cas une affection du gros orteil.

Qu’est-ce qui provoque l’ongles incarné ?

Il ne semble pas exister de cause précise de l’ongle incarné mais plutôt des facteurs favorisants. Ces facteurs sont nombreux, variés et parfois associés entre eux :

• Prédisposition familiale ou génétique responsable d’une malformation de l’ongle.
• Chaussage inadapté (chaussures serrées).
• Prise de certains médicaments (ciclosporine, rétinoïdes, antirétroviraux, anticancéreux). Ils induisent un tissu de granulation excessif, ou granulome pyogénique.
• Modifications osseuses secondaires à l’arthrose.
• Excroissance de la peau qui se développe sous l’ongle.

Quels sont les symptômes de l’ongle incarné ?

Ongle qui rentre dans la peau (incarnation proprement dite), il y a deux formes principales :

– Sur le côté (incarnation latérale) : le bourrelet sur le côté de l’ongle est douloureux à la pression et à la marche.
– A l’avant (incarnation antérieure) : l’ongle pénètre dans la chair sur l’avant, il est impossible de le couper et il finit souvent par tomber.

• Douleur, rougeur et gonflement (inflammation), qui précèdent parfois l’infection avec formation d’un panaris ou d’un érysipèle (infection plus sérieuse des tissus du pied et/ou de la jambe, provoquée par un streptocoque).
• Épaississement d’un bourrelet de peau sur le bord d’un ongle (hypertrophie d’un bourrelet latéral).
• Excroissance de peau rouge (granulome pyogénique ou botryomycome).

Comment se soigne l’ongle incarné ?

Lorsque l’ongle incarné survient, une prise en charge précoce permet d’éviter l’évolution vers les stades d’infections. On peut entamer des mesures simples à la maison en cas d’ongles incarnés :

• Faire des bains de pieds dans le l’eau tiède avec un savon antiseptique ;
• Nettoyer la zone avec un antiseptique doux dès l’apparition de l’inflammation ;
• Insérer un petit peu de coton entre la peau et l’ongle ;
• Utiliser des chaussures suffisamment larges et aérées.

Technique médico-podologique

Soulager la douleur : pose de mèches aux bords distaux, coupe large pour retirer l’éperon unguéal, application de crayon au nitrate pour lyser le bourgeon charnu, pose d’une onychoplastie pour éviter l’incarnation antérieure.

Orthonyxie à agrafes

Correction de l’ongle grâce à l’orthonyxie : c’est une orthèse d’ongle qui permet par son effet ressort de corriger les problèmes de déformation de l’ongle causant des conflits entre la peau et l’ongle et provoquant alors des douleurs. Si l’indolence est rapidement obtenue, le plus souvent dès sa pose, il faut des mois pour modifier la courbure unguéale. Une interruption trop rapide est suivie de récidive.

Traitement chirurgical 

Dans le cas d’une surinfection, le médecin prescrira un traitement antibiotique local (Fucidine) et des pansements.

Cette chirurgie se pratique sous anesthésie locale. Il s’agit de la résection au bloc opératoire et au bistouri d’une partie de bourrelet cutané latéral et de la partie latérale de l’ongle et de la matrice correspondante : le chirurgien enlève toute la zone atteinte, qu’elle soit cutanée ou phanérienne (le coté de l’ongle avec sa matrice correspondante).

Intervention au phénol

Destruction de la matrice au phénol : Elle consiste à détruire la matrice de l’ongle au phénol après résection de la languette d’ongle qui s’est incarné. Technique réalisée au cabinet du médecin sous anesthésie locale, quasi absence de douleur après l’intervention, pas d’arrêt de travail, aucune cicatrice visible. Une technique qui donne de bons résultats.

Quelles sont les mesures à prendre pour éviter l’ongle incarné ?

Elle comporte une éducation d’hygiène des pieds qui doivent être lavés quotidiennement.

coupe• Couper les ongles d’orteil bien droits et laisser les coins légèrement plus longs.
• Porter des chaussures suffisamment larges pour ne pas compresser les orteils et abîmer les ongles.
• Les personnes âgées, celles qui ont des problèmes de circulation ou qui sont diabétiques doivent être très vigilantes quant aux soins à donner à leurs pieds. Elles devraient faire examiner leurs pieds par un médecin ou un spécialiste du pied (podologue) 2 fois par année, en plus d’avoir une bonne hygiène des pieds et de les examiner tous les jours.

Essentiel. Consulter un médecin s’il y a des signes d’infection. Les personnes diabétiques, celles qui ont des problèmes de circulation sanguine ou des problèmes neurologiques aux pieds doivent consulter immédiatement un médecin si elles ont un ongle incarné plutôt que d’entreprendre des soins à domicile. De même, un ongle incarné chez un enfant nécessite une consultation médicale.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour avez vous quelques articles bibliographiquesur sur lesquels vous vous appuyez?
    Avez vous des images / vidéo du traitement en cabinet par phénol?
    Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here