Comprendre la fracture et le processus de consolidation

0
2269

Une fracture est définie par une perte de continuité dans la substance osseuse. Le terme recouvre toute interruption osseuse, allant d’un extrême dans le cas où un os est brisé en plusieurs fragments (fracture plurifragmentaire ou comminutive) à l’autre dans les fractures en cheveux d’ange, ou même microscopiques.

Les fractures sont causées par l’application de contraintes qui dépassent la limite de résistance d’un os. Un traumatisme est la cause la plus fréquente.

Fractures pathologiques

Une fracture pathologique survient sur un os anormal ou siège d’une lésion. Si la lésion osseuse diminue la résistance de l’os, alors la force nécessaire pour provoquer une fracture est réduite, et peut même devenir insignifiante. Par exemple, une fracture du fémur soustrochantérienne sur une métastase osseuse est une localisation fréquente.

Consolidation osseuse

La consolidation d’une fracture est un processus tout à fait naturel, puisque c’est la seule « cicatrisation » qui aboutisse à une reconstitution du tissu lésé. Quel que soit l’os concerné, la consolidation est un phénomène naturel qui procède en deux grandes étapes.

La première est la période d’union au cours de laquelle l’os retrouve sa continuité anatomique ; elle est suivie par la période de remodelage, beaucoup plus longue, qui restitue l’os dans sa forme, sa structure, sa résistance d’origine.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE