Découvrez 3 types d’orthèses pour soulager l’arthrose du genou

0
3902

L’intérêt du port des orthèses du genou dans le traitement de l’arthrose consiste à réduire les contraintes physiques et la pression appliquée au compartiment articulaire du genou touché afin de soulager la douleur.

À côté de la perte de poids, de l’utilisation de cannes, le port d’une orthèse – genou ou cheville – peut aider à passer un cap douloureux, voire éviter une intervention chirurgicale de mise d’une prothèse totale du genou chez des patients dont l’état de santé ne le permet pas.

Role de l’orthèse du genou

Une orthèse est un dispositif orthopédique externe visant à soutenir, maintenir ou assister un genou ayant perdu, tout ou partie, ses capacités fonctionnelles.

Les objectifs principaux de l’orthèse sont :

• de diminuer la douleur, y compris par la chaleur qu’elle procure ;
• d’accroître le rendement fonctionnel du genou altéré ;
• d’avoir un effet stabilisateur.

Différents types d’orthèses utilisées dans la gonarthrose

Trois types d’orthèses sont disponibles au niveau du genou pour la gonarthrose :

• simples (élastiques) : pour l’antalgie, surtout dans l’arthrose fémoro-patellaire ;
• de posture ou de repos : pour le maintenir dans une bonne position ;
• dynamiques : plus complexes, articulées, afin de lutter contre les pressions articulaires avec des orthèses de série (petit appareillage) ou sur mesure (grand appareillage).

Une orthèse élastique de classe 3 : que l’on peut utiliser dans l’arthrose fémoro-patellaire.
1. Orthèse élastique de classe 3 :
que l’on peut utiliser dans l’arthrose fémoro-patellaire.

Une orthèse de posture : le but essentiel est de maintenir le genou dans une bonne position.
2. Orthèse de posture :
son but essentiel est de maintenir le genou dans une bonne position.

orthèse dynamique : l’OdrA, nouvellement arrivée semble apporter un plus, en termes de résultats cliniques.
3. Orthèse dynamique :
l’OdrA, nouvellement arrivée semble apporter un plus, en termes de résultats cliniques.

1. Orthèses élastiques

Elles sont prescrites dans l’arthrose fémoro-patellaire (arthrose entre le fémur et la rotule du genou). Elles peuvent comporter une fenêtre rotulienne (ouverte ou fermée) avec un anneau ou des arceaux rotuliens « centreurs ». Elles sont parfois utilisées essentiellement pour le confort qu’elles procurent.

2. Orthèses de posture ou de repos

Les gonarthroses instables, anciennes avec déformations à type de valgus, varus, flexum en sont les indications principales et concernent le plus souvent des patients ayant des lésions ligamentaires graves ou non opérables.

Elles sont formées d’embrasses, de montants rigides ou articulés (axe simple), avec une éventuelle butée.

3. Orthèses dynamiques

Ce sont les orthèses les plus fréquemment prescrites, plus souvent par les médecins rééducateurs que par les rhumatologues. Elle vise à réduire la pression sur le compartiment du genou touché par l’arthrose, ainsi elle a un effet favorable sur les symptômes et la fonction du genou.

Dans le genou varus (jambe arquée), le port d’une orthèse de valgisation du genou se révèle une solution efficace.

LAISSER UN COMMENTAIRE