La main bionique dernière génération de RSLSteeper

0
189

Cette nouvelle prothèse intuitive est le fruit d’une collaboration entre l’Université Simon Fraser, Barber Prosthetics et Steeper Prosthetics.

Un nouveau espoir aux malades amputés 

SFU-armLa main bionique, créé dans le laboratoire du professeur Carlo Menon, a été initialement conçu pour aider les patients victimes d’AVC. Menon pensait que la technologie pourrait également être utilisé par les personnes amputées. Il a expliqué que les prothèses classiques ne sont pas très intuitive et que les malades ont tendance à les rejeter.

L’équipe de chercheurs avait développé un dispositif d’électrode qui mesure l’activité électrique dans les muscles restants dans le moignon d’amputation. Ceux-ci sont enregistrées par le réseau d’électrodes et converties par logiciel développé au laboratoire SFU, qui utilise des techniques qui améliorent la performance de la prothèse bionique.

Expérimentation de la prothèse aux jeux de Cybathlon 

L’équipe travaille avec le skieur paralympique canadien Danny Letain pour l’aider à participer dans la compétition Cybathlon à Zurich le mois d’octobre prochain. Il aura huit minutes pour effectuer six tâches de la vie quotidienne, en utilisant des articles de cuisine, remplissant des puzzles, ouvrir les portes, et d’autres taches encore.

« Le moment le plus excitant … sentir mon index gauche et le petit doigt pour la première fois depuis mon accident ». Ce sont les mots de Danny Letain, après avoir bénéficié de sa nouvelle prothèse bionique.

LAISSER UN COMMENTAIRE