Ils ne pouvaient pas trouver plus rapide. Quand la vie est une affaire de minutes, quoi de mieux qu’un avion de chasse pour transporter un colis ? Un Norvégien a ainsi échappé à une mort certaine grâce au concours d’un avion de combat F16, rapporte la presse norvégienne, vendredi 22 avril.

En situation très critique, l’homme avait besoin en urgence d’une machine. Elle a été livré par avion en moins de 25 minutes.

En situation très critique, cet homme nécessitait d’urgence une oxygénation par membrane extra-corporelle (ECMO), technique permettant de suppléer aux défaillances cardiaques et respiratoires. Problème : l’hôpital de Bodo, dans le nord du pays, n’avait ni l’équipement, ni les compétences nécessaires pour cette procédure très spécifique, employée en dernier recours.

Concours d’heureuses circonstances

Sollicité pour le prêt de sa machine ECMO, l’hôpital de Trondheim, à plus de 450 km de là, a contacté l’armée de l’air qui, par un heureux hasard, avait deux F16 prêts à décoller sur une base voisine. “Ils n’ont posé aucune question, sinon sur la taille de la machine”, a expliqué Anders Wetting Carlsen, médecin chef de l’hôpital de Trondheim.

L’un des avions, équipé par un autre concours de circonstances d’un caisson externe lui permettant de transporter du petit matériel, a donc changé son plan de vol pour rejoindre d’urgence l’aéroport de Bodø, tandis qu’une équipe médicale spécialisée était dépêchée depuis un autre hôpital.

“Normalement, on couvre cette distance en 35 minutes. Là, en raison de la cargaison un peu spéciale, le pilote a mis un peu plus les gaz et est arrivé à destination moins de 25 minutes plus tard”, a déclaré le chef d’escadron Borge Kleppe.

LAISSER UN COMMENTAIRE